Formation de sauveteur secouriste

le . Publié dans Actualités

Une formation de Sauveteur-Secouriste à Barrettali.

Rappel historique  : En 2007 la Mairie avait équipé la commune de défibrillateurs permettant de donner les meilleurs soins en cas d’arrêt cardio-respiratoire sur le territoire de la commune, en attendant l’arrivée des premiers secours. Après avoir reçu le diplôme de formateur à Ajaccio par le médecin-chef des marins-pompiers de Marseille, deux médecins retraités de la commune ont pu en 2008 restituer cet enseignement aux volontaires de notre commune. C’est ainsi qu’en 2007-2008 50 personnes ont été formées aux soins de première urgence en cas d’arrêt cardiaque ou d’étouffement, dont 39 résidant à l’année dans la commune. Tous les hameaux avaient participé à cette formation. Il faut souligner qu’il s’agissait d’une démarche parfaitement altruiste des participants, visant à protéger leurs voisins… et éventuellement leur propre famille.

Cet été la commune propose une formation beaucoup plus large. Avec près de 20.000 décès par an, les « accidents de la vie courante » ont une mortalité beaucoup plus lourde que les 3.268 décès par accidents de la route recensés en France en 2013. Parmi ces accidents de la vie courante, les « accidents domestiques » (à la maison ou environnement immédiat) représentent 61% des décès. C’est dire si la prévention et le traitement des situations d’urgence sont importants pour notre sécurité et celle de nos enfants. Mais de nombreux « petits » problèmes journaliers (plaie cutanée, simple brûlure, malaise sur la voie publique, banale entorse…) seront également traités. La formation qui est proposée cette année couvrira une grande partie de ces accidents de la vie courante, des plus modestes aux plus menaçants, et permettra de délivrer aux participants le diplôme de sauveteur-secouriste.

Nous avons la chance d’avoir sur le territoire de notre commune deux formateurs dont les racines barrettalaises sont connues : Guillaume Bonny et Christian Castagnaro sont tous les deux pompiers volontaires, ils ont cette même passion, et ils ont l’un et l’autre une grande pratique de l’urgence dans leurs lieux de résidence. Ils ont l’habitude des séances de formation et ont la capacité de délivrer un diplôme de sauveteur-secouriste en fin de stage aux participants. Ils seront aidés par Christian Bon, infirmier dans le village, qui a reçu lui-même une formation par les pompiers de Luri. La formation théorique, associée à des applications pratiques, permet de faire face aux situations urgentes de la vie courante avant l’arrivée des secours. En outre… elle apporte assurance et confiance en soi.

Une douzaine d’heures de formation sont nécessaires, en pratique ce seront donc deux journées de six heures, les lundi 28 et mardi 29 juillet. Le nombre de participants est limité. La formation est ouverte à tous les barrettalais, mais priorité sera donnée aux résidents à l’année. Comme en 2007 la demande risque d’être importante.

Les personnes intéressées doivent dès maintenant se manifester et s’inscrire sur la liste d’attente auprès de notre secrétaire de Mairie. Dernière précision, la formation sera entièrement gratuite, merci à l’équipe des trois généreux formateurs.

 

 

 

Concert d'orgues

le . Publié dans Actualités

 Le 07 juillet à 21 h 30

Eglise de St Pantaléon :

Concert d’orgue : Silvano Rodi, Organiste titulaire de l’Eglise Ste Dévote, Principauté de Monaco.

Au programme: Fisher, Stanley, wesley, Pasquini, Anfossi, Gheradeschi, Moretti, Cimarosa.

 

 

 

Résultats des élections municipales 2014

le . Publié dans Actualités

 elections

Voici les résultats officiels du dépouillement pour l'élection municipale du 23 mars 2014

 

 

Sièges à pourvoir

Sièges pourvus

Sièges restant à pourvoir

Conseil municipal

11

11

0

* Pour être élu au 1er tour, il faut réunir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal au quart de celui des électeurs inscrits.

 

Nombre

% Inscrits

% Votants

Inscrits

230

   

Abstentions

11

4,78

 

Votants

219

95,22

 

Blancs ou nuls

0

0,00

0,00

Exprimés

219

95,22

100,00

Résultats du 1er tour

Candidats

Voix

% Inscrits

% Exprimés

Elu(e)

M. Maurice MATTEI

124

53,91

56,62

Oui

Mme Marie-Luce AMADEI

122

53,04

55,71

Oui

M. Antony HOTTIER

121

52,61

55,25

Oui

M. Allain KONRAT

121

52,61

55,25

Oui

M. Emile GIULIANI

120

52,17

54,79

Oui

M. Albert MARAINI

120

52,17

54,79

Oui

Mme Dominique CASAUX

119

51,74

54,34

Oui

M. Marc LUIGI

118

51,30

53,88

Oui

M. Georges MATTEI

117

50,87

53,42

Oui

M. Jean-Martial LUCCHESI

117

50,87

53,42

Oui

M. Jean ALTIERI

114

49,57

52,05

Oui

M. Robert BATTISTI

100

43,48

45,66

Non *

M. Jean-Michel QUILICI

99

43,04

45,21

Non *

Mme Lydie PELLIGOTTI

99

43,04

45,21

Non *

Mme Madison LOUVEL-TALBOT

99

43,04

45,21

Non *

Mme Caroline SPAMPANI

98

42,61

44,75

Non *

Mme Corinne MATTEI

96

41,74

43,84

Non *

M. Michel MOTRONI

96

41,74

43,84

Non *

M. Bruno CALIZI

92

40,00

42,01

Non *

M. Joseph VALERY

91

39,57

41,55

Non *

M. Marc SEGARD

83

36,09

37,90

Non *

Mme Monique DRUELLE

83

36,09

37,90

Non *



 

D'une Ile à une autre par la route des glaces

le . Publié dans Actualités

  manguier embaclé 

Communiqué de presse

Novembre 2013: Un bateau Corse hiverne

dans les glaces de l'Arctique Canadien.

 

Parti de Bastia, son port d'attache, en avril 2009, le Manguier entame un hivernage près du petit village de Paulatuk, au nord du Canada. Cet ancien remorqueur de la Marine Nationale, transformé en navire d'expédition, a rejoint le Pacifique après une navigation de 6 mois dans une région particulièrement difficile, le nord de la Sibérie, devenant le 4 ème petit navire à réussir le fameux Passage du Nord est en une seule saison et sans l'aide d'un brise glaces.

Après 3 années passées à naviguer le long des côtes de l'Alaska, le Manguier a remonté l'été dernier la mer de Béring pour rejoindre son lieu d'hivernage, dans l'Océan Arctique. Accompagné de sa fille Agathe, 10 ans, et de sa femme Cécile, Philippe HERCHER, connu comme Phil le marin, nous parle de son aventure: "Hiverner dans le Grand Nord a toujours été un rêve pour moi. Pouvoir le réaliser dans un endroit aussi extrême que ce petit village Inuvialut du nord du Canada est un véritable bonheur!". Le Manguier est ancré dans une petite baie située à 15 kms du village "Il nous faut environ 3/4h de motoneige pour y aller. C'est près et c'est loin! Quand il fait -30°C et que le blizzard souffle, c'est carrément inaccessible. Mais c'est réconfortant de savoir qu'il y a du monde à côté !"

"Cette année, l'embâcle (la période où la mer gèle) a été particulièrement tardive, preuve supplémentaire d'un indéniable réchauffement climatique. Le bateau n'est immobilisé dans les glaces que depuis quelques semaines à peine, début novembre, alors que la baie que nous avons choisie pour hiverner est en général gelée à partir du début du mois d'octobre. Pour l'instant, nous avons encore des températures raisonnables, de l'ordre de - 20°C, mais au coeur de l'hiver, il faut s'attendre à du - 40°C ! Là, ça sera une autre paire de manches pour les Méditerranéens que nous sommes !" Quand ils ne sont pas sur leur bateau, Cécile Agathe et Philippe habitent un petit hameau du Cap Corse, Barrettali, où la température descend rarement en dessous de 0°C, même en plein hiver !

Le Manguier, 21 mètres de long, a été transformé de manière à pouvoir accueillir à son bord des équipes de scientifiques, d'artistes, ou de sportifs. L'été dernier, il a servi de camp de base à l'équipe de tournage de la Voie du Pôle, expédition qui tentait la traversée de l'Océan Arctique de Barrow (Alaska) au Spitzberg. Il a aussi été utilisé comme bateau de transport pour amener le rameur de Charles Hedrich à Nome, point de départ de sa tentative de passage du Nord Ouest à la rame.

Cécile et Philippe mettent à profit leur hivernage pour écrire et créer. Cécile, qui d'ordinaire restaure des peintures d'églises, se consacre à un travail plus personnel de peinture, dessins et sculptures. Philippe compte réaliser une étude toponymique de la baie Darnley, où se trouve le petit village de Paulatuk, avec l'aide des gens du village. Quant à Agathe, quelle meilleure école de la vie que cet hivernage dans l'Arctique: "Même si mes cousins me manquent, j'aime bien être ici."

Pour suivre les aventures du Manguier, un blog: Site pour suivre le manguier : 

 

Association Bastia Tokyo c/o Cécile ZAWIEJA Hameau de Conchigliu 20228 BARRETTALI

Tél : 04 95 37 06 45 - Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Site : www.navirelemanguier.com 

 DSC 0141